Le tango (la musique)
T.A.
Stage mensuel de tango argentin a Paris Stage ete planning des activites Milonga la ruche
Menu

Le tango (la musique)

Le Tango est un genre musical dont les "capitales" sont Buenos Aires (Argentine) mais aussi Montevideo (Uruguay). Aujourd'hui, il existe principalement trois courants dans le tango : le tango avec une mesure à 4/4, la milonga avec une mesure à 2/4 et le valse tango en 3/4, ainsi que d'autres courants comme par exemple le candombe (aux influences africaines) et le canyengue. Ce genre musical, exporté dans le monde entier à partir de 1920 environ (en particulier vers l'Europe et le Japon) et adapté dans de nombreux pays, aboutit à des formes musicales autonomes.

Le tango fut considéré comme un genre sérieux tout particulièrement grâce à Astor Piazzolla. Aujourd’hui, on rencontre des tentatives de rapprocher le tango avec la pop musique (Electrotango).

Le tango comme genre artistique est également composé de la partie lyrique des textes et de l’interprétation par la danse.

Histoire

Le Tango est né à Buenos Aires entre 1850 et 1900 d'un mélange de nombreuses formes musicales européennes, de la musique latino-américaine (comme l'Habanera) et d'une rythmique africaine (Milonga, Candombe). Bien que le fondement harmonique du tango soit européen, la rythmique contient en partie encore des modèles africains et latino-américains (comme le rythme Habanera). Les premiers tangos avaient un rythme avec une mesure en 2/4 mais en 1920, au plus tard, le rythme en 4/4 s'imposa. Le mode de jeu des orchestres de Tango est en partie polyphonique, et réparti de manière égale entre les groupes instrumentaux, si bien que les instruments se relaient dans leur fonction d'instrument rythmique ou comme instrument portant le thème et le contrecanto.

Interprétation

Un orchestre de Tango typique (les Sexteto tipico) est composé d'un piano, d'une contrebasse, de deux violons et de deux bandonéons. Selon l'orientation musicale d'autres variations dans le choix des instruments sont possibles, celui-ci s'étendant d'une instrumentation minimale (avec Bandonéon solo) jusqu'à l'âge d'or du Tango (aux alentours de 1940) et ses habituels orchestres géants de 30 musiciens.

Le bandonéon reste néanmoins l'instrument typique du tango. Le bandonéon fut introduit aux alentours de 1880 par les immigrants et sa sonorité est très proche du caractère mélancolique du Tango. Le bandonéon dans les parties aiguës sonne comme un violon, ce qui rend le jeu en commun plus aisé.

Le bandonéon dans les parties aiguës sonne comme un violon, ce qui rend le jeu en commun plus aisé. La technique musicale et l'usage de la sonorité dans l'instrumentation n'étaient pas fixés et purent être développés jusqu'à la virtuosité dans la première moitié du XXe. Le piano fut introduit par Roberto Firpo dans l'orchestre de Tango, tandis que la contrebasse devint partie intégrante de l'orchestre de Tango par l'intégration du bassiste de Jazz Francisco Canaro.

A côté des interprétations purement instrumentales, il existe aussi le Tango-Cancion où un chanteur ou chanteuse est accompagné(e) par les instruments. Le chanteur de Tango le plus connu est Carlos Gardel.

(Droit d'auteur : Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL))